Quelles sont les interventions chirurgicales qui touchent l’œil ?

interventions chirurgicales

Que ce soit pour des raisons esthétiques ou pour des raisons médicales, les interventions chirurgicales de l’œil restent une excellente alternative pour ceux qui ne désirent pas trimballer des lunettes. Cependant, les circonstances peuvent être différentes, donnant ainsi lieu à diverses interventions chirurgicales.

Comment se déroule la blépharoplastie ?

La blépharoplastie est une opération de l’œil qui consiste à corriger les imperfections esthétiques des yeux ou à assouplir la peau flasque qui l’entoure. Pour réussir ce genre d’intervention, il faut dans un premier temps entreprendre plusieurs bilans post-opératoires et bien choisir l’anesthésie. Il peut s’agir d’une anesthésie locale pure qui ne peut être utilisée que lorsque l’intervention ne concerne qu’une paupière.

Ensuite il y a l’anesthésie vigile qui fait appel à l’usage d’un tranquillisant lorsque l’intervention touche les 4 paupières et enfin il y a l’anesthésie générale qui est recommandée aux patients émotifs. Ainsi, le choix de ces tranquillisants doit se faire sous les recommandations du médecin avant ou pendant l’intervention, mais aussi selon l’état du patient et son humeur. Pour ce qui est de la blépharoplastie, les résultats sont souvent définitifs et peuvent être obtenus au bout de quelques semaines.

Quelles sont les interventions des paupières contre les pathologies?

En dehors des raisons esthétiques, ce sont les maladies de la vue qui poussent la plupart des patients à endurer une intervention chirurgicale. Outre que la myopie ou la presbytie, l’astigmate est une autre forme de pathologie oculaire qui se traduit par une vision imprécise de près ou de loin donnant ainsi l’impression de voir plusieurs images en juxtaposition. Cette pathologie peut donc être associée à d’autres maladies comme la myopie, mais peut être rectifiée à l’aide d’une intervention. La plupart du temps, les spécialistes comme ceux dans le cabinet ophtalmo Colline utilisent la technique du PRK ou le LASIK.

Comme ce qui est stipulé sur le site du Centre Ophtalmologique de la Colline ces deux types d’intervention ont tous pour objectif de régulariser les formes de la cornée dont la déformation a engendré ces pathologies. Si la PRK fait usage de la photoablation tandis que la LASIk découpe la cornée, rectifie la courbure pour y déposer un capot. Enfin il y a l’hypermétropie dont la qualité de la vision peut s’améliorer, mais uniquement en prodiguant beaucoup d’effort. Selon le même cabinet, seule une opération sous laser comme ceux propose dans son centre peut abréger les supplices du patient. Ce traitement est très utilisé pour soigner l’hypermétropie et permet à la victime d’améliorer la qualité de sa vue.

Que faut-il prendre en compte pour l’intervention?

Qu’importent les types d’intervention dont il est question, il est nécessaire d’observer certaines recommandations. D’abord le patient, le patient doit arrêter de fumer un mois avant et après l’intervention. La prise des anti-inflammatoires et d’aspirine est aussi prohibée pendant dix jours avant l’opération. Enfin le patient ne doit boire ni manger au moins 6 heures avant l’intervention. Après l’intervention, le port de maquillage est prohibé pendant 10 jours. Il en va de même pour les expositions au soleil et le tabagisme. Ces conseils sont à observer de près pour une meilleure cicatrisation après l’opération de l’œil.