Savez-vous d’où viennent les sensations de « déjà vu » ?

Il suffit d’entrer dans une pièce et de parler à quelqu’un pour avoir la sensation étrange d’avoir déjà vécu cette scène. D’où vient cette impression de « déjà vu » ? Des chercheurs américains pensent avoir trouvé la réponse dans notre mémoire…

Le « déjà vu » est cette sensation inexplicable d’avoir déjà vécu une situation qui est pourtant singulière. Sont-ils des réminiscences de nos vies antérieures, un symptôme de grande fatigue ou un bug de notre cerveau ? Selon des chercheurs américains, ce n’est pas du tout le cas ! Le déjà vu serait en fait provoquer par le travail de notre mémoire qui interpréterait un autre souvenir. Ce serait ainsi dans le siège de la mémoire de reconnaissance que ce phénomène apparaîtrait. Cette mémoire a la particularité d’associer des noms à des objets, des sonorités, des odeurs… Elle nous permet par exemple de reconnaître un ami dans la rue ou une chanson à la radio.

Et pour tester les implications de cette mémoire dans le processus de déjà vu, les chercheurs ont donné à des volontaires une liste de noms célèbres et des photographies de stars, dont seulement certaines étaient dans la liste. Résultat, lorsque les gens ne reconnaissaient pas la personnalité, mais que son nom figurait sur la liste, ils soulignaient qu’elle leur était familière. Les scientifiques ont ensuite testé ce même procédé non plus sur des stars mais des monuments, puis des lieux. Le même résultat avec des noms et des photographies de monuments (Stonehenge, Taj Mahal…) et avec des figures géométriques et des lieux ont été révélé, montrant bien que les impressions de similarités ne sont pas des cafouillages de nos neurones, mais sont basées sur de véritables associations, que le cerveau ne retrouve pas.

En conséquence de quoi, si vous avez un flash de déjà-vu, il se peut en fait que vous ayez « déjà lu » une description similaire ou « déjà entendu » parler d’un lieu proche, et que votre cerveau fasse le rapprochement entre les deux, par associations d’idées. Ou vous pouvez avoir déjà vu une structure géométrique similaire (une table ronde à gauche, une armoire rectangulaire à droite, etc.) qui fait dire à votre mémoire que vous connaissez cette disposition.