un passeport pour la longévité

Pourquoi les Crétois sont-ils souvent centenaires? Pourquoi souffrent-ils très peu des maladies qui déciment les habitants européens? Les chercheurs ont trouvé: c’est leur alimentation qui les protège, et à tel point que très peu de maladies les atteignent et qu’ils s’éteignent de vieillesse, en ayant joui d’une parfaite santé. Leur alimentation repose sur des bases simples, qu’il ne tient qu’à vous d’adopter aujourd’hui même.

Bien sûr on pourrait croire que l’habitant de Crête est sans souci, que le soleil est un facteur important de longévité et que vivre sur une île, ce n’est pas comme chez nous. C’est ce que ce sont dit nos chercheurs, qui ont décidé de nourrir des « cobayes » français avec une alimentation crétoise, sans rien changer à leur environnement ni à leurs habitudes de vie. Les résultats furent spectaculaires! Dans le groupe « crétois », on notait une amélioration extraordinaire de la santé cardiaque, et même de la santé tout court puisqu’il y eut 70 à 76% de décès en moins par rapport au groupe « témoin ». Dès lors, les études se sont multipliées, et l’on peut maintenant proposer un régime crétois simple et efficace à l’ensemble de la population. A noter: on parle parfois de régime crétois, parfois de régime méditerranéen. Les deux sont très proches, mais le premier est plus bénéfique encore, bien que plus draconien: il supprime totalement le lait et les produits laitiers, et intègre du pourpier (une salade typique) et des noix.

La Crête à table en 7 points

1. Huile d’olive et colza. Ce sont des « bonnes graisses » qui protègent notre coeur.
2. Fruits et légumes en abondance. Ils sont riches en vitamines, minéraux et fibres. Mention spéciale pour les tomates, riches en lycopène, une substance hautement anti-cancer.
3. Pourpier (cette salade riche en omega 3 peut être remplacée chez nous par l’huile de caméline – en pharmacie – ou l’huile Primevère – prochainement en grande surface, rayon frais). Le poisson gras (saumon, sardine…) est aussi une excellente source d’omega
4. Légumes secs, pâtes, couscous, semoule, riz, pain complet. La base de l’alimentation, apportant des glucides lents (bons pour la ligne !) et des fibres (idem, et en plus anti-cancer).
5. Vin rouge aux repas. A raison de 2 ou 3 verres par jour, vous bénéficiez des tanins et polyphénols très antioxydants. Au-delà de trois verres, l’effet s’inverse et le vin vous attaque !
6. Escargots. Eh oui! Mais pas baignant dans le beurre d’ail… Plutôt « nature », cuisinés avec de la tomate et des oignons par exemple. Cela les rend plus digestes et très sains, puisque voici encore une excellente source d’omega 3!
7. Volaille et viande et oeuf, en faible quantité. Les volailles se baladent en Crête dans la nature, picorant ça et là des grains riche en…devinez quoi ? Omega 3 ! Ce n’est pas le cas chez nous, sauf si la viande est de qualité.

Halte aux mauvaises habitudes !

Parallèlement, il faut bien sûr bannir certaines habitudes alimentaires très néfastes. Les points les plus importants:

1. Limitez au maximum les graisses saturées (viande grasse, sauce, charcuteries, pâtisseries industrielles, produits laitiers)
2. Ne consommez pas de matières grasses hydrogénées (présentes dans d’innombrables biscuits et plats préparés industriels) – il suffit de lire les étiquettes.
3. Diminuez votre consommation d’alcool si vous consommez plus de 3 verres de vin par jour: les alcools « forts » sont néfastes à la santé.

Pour en savoir plus

Le régime crétois, Dr Jacques Fricker, Dominique Laty, éd. Hachette. Quelques pages de théorie, et tout le reste en pratique pour ce livre qui adapte les recettes méditerranéennes à notre vie moderne. Avec en + les tables caloriques de toutes les recettes proposées.
Régime crétois et vitamines, André Burckel, éd. Laurens. Que peut le régime crétois pour vous? Des « suites de l’accouchement » au « VIH », l’intérêt de cette diététique en fonction de votre cas personnel. Pas très bien présenté mais fort intéressant.
Les secrets du régime crétois, Dr Willem, éd. du Dauphin. Les grandes bases d’une alimentation saine et pourquoi transformer ses habitudes alimentaires. 100 recettes pour vous aider à attaquer !
Le régime santé, Dr Serge Renaud, éd. Odile Jacob. L’un des tout premiers livres grand public sur le sujet, écrit par le chercheurs qui a testé l’alimentation méditerranéenne sur des centaines de petits Français !
La diététique par les légumes secs et les fruits secs, Véronique Liégeois, éd. de Vecchi. L’une des bases de l’alimentation méditerranéenne, avec enfin de nombreuses recettes pour ne pas « s’ennuyer » avec les légumes secs.
Les aliments mythiques qui font les centenaires, Josette Rousselet-Blanc, éd. Michel Lafon. Le point sur tous ces aliments pris un par an, et ce qu’on peut en attendre. Le point sur tout ce que l’on raconte.
Le paradoxe français, Lewis Perdue, éd. Barthélemy. Notre plus grand atout raconté par un Américain! Ou comment l’alimentation du sud, riche en graisses, nous protège pourtant des maladies cardio-vasculaires…
Huile d’olive, Clare Gordon-Smith, éd.Gründ. La collection « au rendez-vous des saveurs » propose aussi l’ail et autres piliers de la cuisine méditerranéenne. Pour allier beauté du regard, saveurs magiques et santé. Superbes photos.
La cuisine méditerranéenne, P. Balducchi, éd. de Vecchi. Toute la cuisine du soleil, avec des soupes, des entrées chaudes ou froides, des plats, tout un tas de douceurs et… les temps de préparation, les calories, et les photos ! L’une des plus complets dans le genre « recettes méditerranéennes ».

Sur le Web
www.cerin.org : site sérieux pour avoir des infos claires et complètes sur la nutrition.