Les femmes plus sensibles du cœur que les hommes

Mal de cœur ? Les femmes ont plus tendance que les hommes à souffrir de douleurs inexpliquées au cœur.

Plus touchées par des douleurs inexplicables à la poitrine que les hommes,

56% des hospitalisations pour les douleurs à la poitrine non spécifiées en 2006 concernaient des femmes.

C’est ce que les résultats d’une étude réalisée par l’Agence de la Recherche et de la Qualité des Soins de Santé, aux Etats-Unis nous apprend dernièrement.

Les femmes ont donc plus de chance que les hommes d’être hospitalisées en raison de douleurs au cœur, dont les causes ne sont pas connues. Ce symptôme dont l’origine est indéterminée peut de même être accompagné par une sensation de pression, de brûlure, ou d’engourdissement. Mais si les médecins restent encore incertains sur les raisons pour lesquelles les femmes semblent être plus touchées que les hommes, l’évidence suggère que les maladies de cœur se développent d’une manière différente entre les hommes et les femmes, et que les symptômes ne sont pas toujours similaires. D’ailleurs, selon les experts, peu de médecins sont conscients de cette différence de sexe.

Si les femmes sont plus sujettes au problème de douleur à la poitrine, les hommes ne sont pas pour autant à l’abri d’autres maux tout aussi inquiétants. 747000 ont ainsi été hospitalisés en raison de la maladie des artères coronaires. Les femmes quant à elles sont moitié moins à souffrir de ce genre de complications. De même, les crises cardiaques, normalement provoquées par les maladies de cœur, ont conduit deux fois plus d’hommes à l’hôpital, que de femmes.