Arrêter de fumer pour être en bonne santé : bienfaits et astuces

En France, malgré le fait que le tabac soit la première cause de mortalité prématurée et cause le décès de 216 personnes par jour, plus d’un français sur trois serait un fumeur. À l’image de nombreux fumeurs, le fait d’arrêter de fumer est un projet qui vous tient à cœur. Et, pour cela vous vous êtes fixé une date d’arrêt, vous avez également mis à la poubelle les dernières cigarettes, mais aussi tous vos briquets et cendriers. Afin de vous soutenir, votre entourage s’est montré compréhensif et a décidé d’arrêter de fumer en votre présence. Et, pour que le sevrage se passe en douceur, pour que les symptômes de manque – nervosité, colère, agressivité, agitation, impossibilité de se concentrer, insomnie, envie de grignoter et de manger, tristesse, anxiété notamment – qui s’atténuent à la longue, vous utilisez un substitut comme la cigarette électronique

Autant d’astuces, vous permettant d’augmenter considérablement vos chances de succès. Et, même s’il vous faut changer votre routine en évitant les endroits et les situations qui vous amenaient à fumer, le fait de vivre sans tabac présente bien des avantages. Mais au fait, quels sont-ils ? Éléments de réponse. 

Les bienfaits sur votre santé 

Même si votre état de santé ne rejoindra celui d’une personne n’ayant jamais fumé qu’au bout de quinze ans, l’arrêt du tabac est bénéfique et ne tarde pas à se faire ressentir. 

En effet, seulement vingt minutes après la dernière cigarette, la fréquence cardiaque redevient normale. 

Uniquement un jour après, les risques d’infarctus du myocarde se réduisent et le monoxyde de carbone a été éliminé de votre organisme. 

Dans les deux jours qui suivent, la nicotine n’est plus décelée dans votre système sanguin. 

Votre haleine est moins fétide, le goût est un sens qui revient à vos pour mieux apprécier les aliments que vous consommez et votre peau arbore un meilleur teint et redevient plus claire, et ce, au bout de deux semaines simplement

Trois à neuf mois après l’arrêt de tabac, votre respiration s’améliore. 

Bref, même si cela peut paraître long, il ne vous faut qu’une petite année, pour que votre état de santé connaisse une amélioration palpable. De quoi rester et demeurer motivé dès le début de votre plan d’action. À plus forte raison, que vous n’êtes pas seul. Selon les cas, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement psychologique, de consultations chez un tabacologue, rejoindre un groupe de soutien en ligne par exemple. Et, pour vous aider, tendez vers un régime alimentaire équilibré, pratiquez une activité physique régulière hebdomadaire, adoptez les bons gestes pour mieux dormir. Autant de nouvelles habitudes pour faciliter l’arrêt du tabac, mais aussi réduire la prise de poids et améliorer le transit intestinal.