Avez-vous vraiment faim ?

Parce que des fois nous avons faim juste après avoir quitté la table, que nous nous posons des questions quant à la légitimité de nos sensations ! Et si notre esprit nous jouait des tours ? Et si les 2/3 de nos sensations de faim n’étaient que des leurres ?

Voilà qui n’est pas impossible. En effet, il y a trois formes de faim, plus vite nous les maitriserons, plus vite nous redeviendront maitresses de nos corps !

1/ La faim physique

La faim physique entraîne des symptômes physiologiques. Pour faire simple, cette faim vous donne mal au ventre, votre estomac peut se mettre à grogner, gargouiller et faire des bruits aussi déplaisants pour vous que pour ceux qui vous entourent ! Si vous êtes restée beaucoup de temps sans nourriture, les maux de ventre peuvent devenir plus sévères et se transformer en maux de tête. Vous devenez étourdie, lourde, confuse.

Cette faim n’est pas à prendre à la légère. Dès qu’elle se manifeste, mangez ! Mais pour garder la ligne, favorisez des repas complets, équilibrés et légers.

2/ La faim psychologique

C’est une faim qui apparait comme par magie après une forte émotion. Généralement le sentiment est négatif et le seul réconfort se trouve dans la nourriture !  Par exemple, vous vous disputez avec votre Jules, vous êtes triste comme les pierres et la seule chose qui vous vient à l’esprit c’est de vider le réfrigérateur, s’en est limite un besoin compulsif ! C’est une réponse physique à un besoin émotionnel.

Cette faim est à ignorer si vous accusez un petit embonpoint et que vous rêvez de rentrer dans vos vieux jeans. Toutefois, il faut avouer qu’une crème glacée peut parfois être d’un grand secours !

3/ La faim par habitude

C’est une faim environnementale ! Vous êtes habituée à manger à 12h30 tapante ? 12h30 tapante vous aurez faim même si votre petit déjeuner fut gargantuesque ! C’est l’habitude, la mémoire du corps. Cette faim peut également se manifester quand vous arrivez chez votre mère qui  tient à vous gaver ou au moment même que vous poussez la porte. Conditionnement quand tu nous tiens !

Cette faim est saine. Surtout si elle est à heures précises. Il a été prouvé que les gens qui mangeaient à heures fixes gardaient la ligne. Le tout étant de ne pas se mettre en mode Fiona et de manger tout ce qui vous tombe sous la main !