L’humour pour rallonger son espérance de vie

Vous ne plaisantez jamais avec l’humour ? Vous avez bien raison. Avoir une bonne dose d’esprit pourrait augmenter notre espérance de vie de 20%.

Une équipe de chercheurs de l’université des sciences et technologies de Norvège a mis en lumière l’influence bénéfique de l’humour sur notre santé. Testé chez plus de 50000 sujets Norvégiens, le sens de l’humour diminuerait la mortalité de 20%.

Pour Sven Svebak, responsable de l’enquête  » le sens de l’humour peut prolonger la durée de vie. Son effet est positif sur la santé mentale et la vie sociale même après la retraite, bien que le bénéfice sur l’espérance de vie n’ait pas été observé après 65 ans. »
Mais attention, qui dit humour, ne dit pas forcément le rire ! Ce serait plutôt la capacité à humoriser à prendre la vie en la dédramatisant qui auraient des effets positifs sur notre santé. Rire beaucoup ne serait donc pas synonyme de grande espérance de vie. Comme l’explique Sven Svebak « l’humour n’a pas besoin d’être extériorisé. (…) Un pétillement dans le regard peut suffire. »

Quel type d’humour ?
Humour noir, moqueur… Tous les humeurs ne sont pas bon pour la santé. Le plus favorable est d’ailleurs l’humour « amical » (non conflictuel ou insultant). L’humour qui repousse les limites de l’âge est avant tout bienveillant. C’est un humour « amical », c’est-à-dire ni conflictuel ou insultant, qui permettra d’augmenter sa longévité. D’ailleurs pour les personnes peut adeptes de l’humour, il est toujours temps de s’y mettre ou de s’améliorer. Pour le chercheur, le sens de l’humour peut s’apprendre et s’améliorer avec de la pratique.

Source :
Etude publiée dans l’International Journal of Psychiatry in Medicine